“MOBY DICK” (marionnettes, vidéo)- par la Cie Plexus Polaire, mise en scène de Yngvild Aspeli – Théâtre d’Auxerre – (Auxerre, 89)

“MOBY DICK” (théâtre de marionnettes) par la Cie Plexus Polaire dans la Grande salle du Théâtre d’Auxerre – mardi 25 janvier à 20:30. Tarifs de 25 à 10€, à partir de 14 ans. Durée : 1’50mn.

Contact : 03 86 72 24 24 /accueil@auxerreletheatre.com

Réservation et billeterie en ligne cliquez sur ce lien 

“Voici près de deux siècles que Moby Dick écume nos imaginaires… À la tête de la compagnie Plexus Polaire, Yngvild Aspeli nous entraîne à la poursuite de ce roman-monstre. À bord, une cinquantaine de marionnettes, une fantasmagorie vidéographique, une baleine grandeur nature et sept acteurs… Cap sur la démesure !
Ce récit d’aventures aussi épique que métaphysique occupe une place de choix parmi nos mythes modernes. À roman total, théâtre total. Dans la continuité de ses pièces Cendres et Chambre noire, déjà présentées à Auxerre, Yngvild Aspeli poursuit avec Moby Dick sa recherche d’un langage scénique nourri de toutes les rencontres : jeu d’acteur et marionnettes, musique et vidéo, texte et images. Avec une gageure : faire entrer la démesure du roman dans la boîte noire du théâtre. La metteuse en scène a conçu avec son équipe une cinquantaine de marionnettes de six échelles différentes. Autant de figures animées sur une scène “augmentée“ de mirages vidéographiques, cartes, fragments de navires, plongées sous la surface… L’illusion joue à plein au gré de scènes macabres, de chasses éperdues ou d’instants de vie à bord qui décrivent une existence aspirée vers le néant par l’irréductible haine du capitaine Achab, pantin à la stature surhumaine manipulé par un cortège d’ombres. Aux antipodes, le comédien Pierre Déverines incarne avec une douceur mélancolique le marin Ismaël, narrateur de cette folle équipée et seul personnage de chair pour relier la scène au monde des vivants. Miroitant de visions hallucinées, ce Moby Dick est un requiem puissant qui nous entraîne dans les profondeurs de l’océan et de l’âme humaine, deux immensités pareillement insondables.

regarder un extrait

Distribution :
Mise en scène : Yngvild Aspeli
Créé et écrit avec les acteurs et marionnettistes : Pierre Devérines (en alternance avec Alexandre Pallu), Sarah Lascar, Daniel Collados, Alice Chéné, Viktor Lukawski, Maja Kunsic et Andreu Martinez Costa
Composition musique : Guro Skumsnes Moe, Ane Marthe Sørlien Holen et Havard Skaset
Fabrication marionnettes : Polina Borisova, Yngvild Aspeli, Manon Dublanc, Sebastien Puech, Elise Nicod
Scénographie : Elisabeth Holager Lund
Costumes : Benjamin Moreau
Création Lumière : Xavier Lescat et Vincent Loubière
Régie Lumière : Vincent Loubière ou Morgane Rousseau
Création Vidéo : David Lejard-Ruffet
Régie Vidéo : Hugo Masson ou Pierre Huber
Son : Raphaël Barani ou Simon Masson
Plateau : Benjamin Dupuis ou Xavier Lescat
Dramaturgie : Pauline Thimonnier
Assistant mise en scène : Pierre Tual

 

Archives

Catégories

  • Aucune catégorie