“DES PANNEAUX SOLAIRES DANS LES CHAMPS ?”, Réunion publique organisée par Le Collectif Énergie citoyenne 58 et Adret Morvan autour du projet d’un parc photovoltaïque de 74 ha sur les communes de Germenay-Dirol. La transition énergétique en question – Monceaux-le-Comte (58)

Le collectif Énergie citoyenne 58 et Adret Morvan vous invitent à une réunion publique sur le projet « agro-photovoltaïque » de Germenay-Dirol sur l’énergie (74 hectares de panneaux solaires), et sur la transition énergétique en question. Salle des fêtes de Monceaux-le-Comte à 16:00.

Avec l’association Négawatt : Hélène Gassin, vice-présidente de Négawatt, responsable campagne énergie de Greenpeace France de 1998 à 2006, Vice-présidente Environnement, agriculture et énergie, de la Région Ile de France 2010-2013, Membre du collège de la Commission de Régulation de l’énergie 2013-2019 ; Négawatt aura présenté son nouveau scénario de transition énergétique national le 26 octobre ;

et la Confédération paysanne de la Nièvre : Sylvain Ratheau, porte parole de la Confédération paysanne de la Nièvre et Denis Sanchez, référent agrivoltaïsme de la Confédération paysanne de la Nièvre et élu à la chambre d’agriculture de la Nièvre.

Transition énergétique : Des questions sans réponses ; la majorité des élus insuffisamment informés…
Un projet de 74 hectares de panneaux solaires est prévu sur les communes de Germenay et Dirol. D’autres communes seront concernées par la ligne moyenne tension qu’il faudra construire jusqu’au transformateur probablement de Vignol (ou de Corbigny).

Les citoyens, malgré une réunion publique restent sous informés. Les enjeux nationaux et locaux restent abstraits…

Ce premier projet privé sur le territoire pose de nouvelles questions et de nombreux autres projets* semblent en gestation.

Des questions qui concernent directement les habitants :

– Est-il souhaitable et ou possible de conjuguer industrialisation de la campagne et production agricole.

– Quel impact sur l’attrait touristique et sur l’accueil des nouveaux arrivants et des télétravailleurs ?

– Quels rôles pour les citoyens dans la transition énergétique locale ?

– Quelles sont les conséquences pour les riverains ?

Mais aussi des questions d’ordre général sans lesquelles l’analyse du projet n’a pas de sens :

– Quels rôles pour les citoyens dans la transition énergétique ?

– Les terres agricoles ont-elles vocation à produire de l’énergie ?

– Quels sont les leviers et les contraintes pour la transition énergétique ?

* la chambre d’agriculture de la Nièvre envisage un programme d’agrivoltaïsme assez vaste permettant de financer des bassines (grandes ou très grandes étendues d’eau sur bâches plastiques) en vue d’irrigation pour l’été.

* Définition Wikipédia : La bassine est un ouvrage creusé, terrassé et étanchéifié, constitué d’une cavité recouverte d’un film d’étanchéité. Sa capacité est le plus souvent aux alentours de 200 000 m3. Il est rempli durant l’hiver en pompant dans la nappe phréatique, ce qui la différencie de la retenue collinaire qui est remplie par les eaux de surface, de ruissellement, sur un terrain généralement en pente. La bassine permet de déplacer les prélèvements dans la nappe de la période estivale vers la période hivernale, elle ne permet pas de stockage supplémentaire.

Labels

Conférence

Lieu

Monceaux-le-Comte (58)
Monceaux-le-Comte (58)

Archives

Catégories

  • Aucune catégorie